Une équipe, un portrait… Delphine Bellet

Écrit le 14/06/2024

Ifnor

Delphine Bellet est assistante copropriété au sein de l’agence IFNOR de Choisy-le-Roi. Elle a rejoint le cabinet il y a dix ans, où elle a notamment participé à la mise en place d’un process dédié à la gestion des sinistres.

Delphine, quel est votre rôle au sein d’IFNOR ?
Je suis assistante copropriété. Je seconde deux gestionnaires, Thibault Duval et Linda Balqui, dans leurs différentes missions. Je suis l’interlocutrice privilégiée des copropriétés dont ils s’occupent pour la gestion du quotidien comme la gestion d’une fuite d’eau ou un problème de facture avec un fournisseur par exemple.

Quel a été votre parcours au sein du cabinet ?
Je suis arrivée chez IFNOR il y a dix ans. Je travaillais alors dans le domaine de l’assurance et je souhaitais donner une nouvelle orientation à ma carrière professionnelle. J’en ai informé plusieurs de mes clients, dont Bernard Duval chez IFNOR. C’est lui qui m’a proposé de rejoindre le cabinet, dont j’avais une très bonne image de l’extérieur.

C’est-à-dire ?
C’est un cabinet familial, avec une réelle proximité entre les différents membres de l’équipe, quelles que soient leurs fonctions au sein de l’agence. Ici, un gestionnaire ne me considère pas comme son assistante, mais comme sa collègue. Je me souviens par exemple voir Bernard Duval venir ouvrir le courrier à mes côtés, tout en discutant de choses et d’autres. Je ne connais pas beaucoup d’agence où le responsable s’occupe du courrier ! (rires)
De la même manière, Thibault Duval n’hésite pas à venir travailler dans l’open space à nos côtés et à répondre aux appels s’il voit qu’il manque quelqu’un et qu’il faut aider l’équipe présente. Cette cohésion, cette entraide et ce respect de la personne font vraiment la différence.

Cette proximité est-elle importante ?
Totalement. Nous passons une bonne partie de nos journées les uns avec les autres, et il est appréciable de savoir que l’équipe est soudée et que chacun n’hésitera pas à venir épauler son voisin en cas de besoin ou d’urgence. Le cabinet l’a bien compris et multiplie les petits gestes qui contribue à cette cohésion en organisant par exemple un repas lorsque vient la période du beaujolais nouveau, en nous offrant des chocolats à Pâques ou un brin de muguet le 1er mai. Nous venons même de réaliser tous ensemble un séjour au Puy du Fou, en Vendée ! Ces attentions renforcent les liens au sein de l’équipe et nous donnent envie d’être là, les uns pour les autres. C’est un cercle vertueux.

Comment le cabinet IFNOR se distingue-t-il des autres agences ?
Par sa réactivité et son désir de toujours répondre, rapidement et efficacement, aux attentes de nos clients. Chaque semaine, il y a une réunion d’équipe pendant laquelle chaque gestionnaire et chaque assistant peut évoquer un dossier épineux ou bien faire profiter de son expérience face à un problème qu’il a rencontré récemment.
Cet échange est vraiment important, il permet de faire circuler l’information et de pouvoir, si nécessaire, intervenir sur une copropriété en cas d’absence de son gestionnaire. C’est cette ambition qui nous pousse à toujours mettre en place de nouveaux process, et à les améliorer.

Avez-vous un exemple ?
Avec Bernard Duval, nous avons mis en place, peu de temps après mon arrivée, un process en cas de sinistre. Nous avons travaillé pour que nos partenaires aient un accès direct à notre principal logiciel, afin de gagner en réactivité et de pouvoir missionner des experts très rapidement. De la même manière, nous avons mis en place une série de courriers, de formulaires et de documents formatés, prêts à l’emploi. La gestion d’un sinistre peut rapidement être très chronophage, et les clients ne s’en rendent pas toujours compte. Alors, quand un process nous permet de gagner du temps, de trouver rapidement une solution et qu’un client nous en remercie, ça fait plaisir.

PARTAGE

L'article vous a plus ? Partagez-le !

PLUS D'ARTICLES

Nos derniers articles

Juridique

[Questions / réponses] Comprendre les différentes majorités en assemblée générale des copropriétaires

Lors des assemblées générales de copropriété, les copropriétaires doivent se prononcer sur divers sujets allant de la gestion courante de l’immeuble aux travaux d’envergure. Selon l’importance des décisions à prendre, différentes majorités sont requises pour valider les résolutions proposées. IFNOR vous propose de faire le point sur ces différentes majorités, leurs spécificités et leurs implications.

Lire cet article

Le cabinet IFNOR utilise des cookies sur son site web pour vous offrir l’expérience la plus pertinente en mémorisant vos préférences et vos visites répétées.